» Espace membres » INFORMATIONS
 
Espace membres

 
 

INFORMATIONS

 

*** courrier d’Anne SEGUIER ***

Chers amis, dans l’intention de préparer la prochaine assemblée générale, et à la demande de notre Président je vous communique quelques informations utiles :

Tout d’abord, il me prie de vous convier avec insistance à assister à cette Assemblée . Il ne pourra malheureusement pas nous y rejoindre car son état de santé, bien que meilleur, ne le lui permet pas .
Il souhaite que l’avenir de l’APA soit confié à des pilotes dynamiques, optimistes et capables de s’adapter à des nouvelles situations même si celles-ci nous bousculent un peu...le monde est en mutation, l’aviation légère doit savoir innover pour survivre....
Une des fiertés de notre Président est d’avoir pu réunir des pilotes d’origines extrêmement variées sans qu’ils aient le moindre différend, et ce pendant plus de dix ans...Il souhaite que cet état de grâce dure dix ans de plus !!

Il me prie aussi de vous transmettre la composition actuelle du conseil d’administration, et le compte rendu des deux dernières assemblées de membres ( en Mars 2006 et Juin 2006)

1) Le Conseil d’Administration

Depuis notre Assemblée Générale du 30/06/2004 le nouveau Conseil d’Administration de l’APA est le suivant :

Michel Azema né le 06/02/55 à Carcassonne domicilié : Hameau d’Herminis 11090 Carcassonne

Jean Dominique Bounery né le 10/07/42 à Carcassonne domicilié :29 rue Antoine Gayraud Alzonne 11170

René Capdevila né le 11/06/1922 à Avignon domicilié :Le Petit Paradis 11170 Montolieu

Anicet Millet né le 21/12/40 à Paris 14 domicilié :24 rue Molière 11000 Carcassonne

Christophe Pariset né le 13/10/54 à Paris 17 domicilié : Saint Pierre de Trapel 11620 Villemoustaussou

Michel Prioul né le 31/07/50 à Fougeres35 domicilié : Aérodrome de Salvaza 11000 Carcassonne

Joelle Prioul née le 26/01/50 à Saint Marc le Blanc 35 domiciliée : Aerodrome de Salvaza 11000 Carcassonne

Anne Seguier née le 18/09/57 à Carcassonne domiciliée : Domaine du Petit Paradis 11170 Montolieu

Christian Seguier né le 1/05/53 à Carcassonne domicilié : Domaine du Petit Paradis 11170 Montolieu

Jean Siboni né le 14/06/42 à Cazablanca Maroc domicilié : 20 chemin du pont du jour 11000 Carcassonne

Serge Tossatto né le 10/06/59 à Carcassonne domicilié :11 rue René Descartes 11000 Carcassonne

suppléants :

Evelyne Chavernac née le 20/07/56 à Carcassonne domiciliée : Ruffel Le Bas 11310 Saint Denis

Christian Lendroit né le 7/09/68 à Carcassonne domicilié :549 chemin des plots 11620 Villemoustaussou

Suite à La réunion de Conseil d’Administration du mois de Fevrier 2006 Le Bureau est inchangé ( faute de volontaires) sauf le Vice Président ( en remplacement de JP Marty) : Notre Vice Président est aujourd’hui Jean Siboni. L’actuel bureau est donc ainsi composé :

Président : René Capdevila
Vice Président : Jean Siboni
Secretaires trésorières : Anne et Joelle

Souhaitent être remplacés lors de la prochaine AG : Jean Dominique Bounery, Michel et Joelle Prioul , Anne et Christian Seguier, René Capdevila Candidatures reçues : Paul Bouvier, nous en attendons d’autres...

Voici également le compte rendu des deux dernières assemblées de membres de mars 2006 et juin 2006...elles serviront de base aux débats de Mercredi...

Il y a trois mois donc, première réunion...

2)Compte rendu de l’assemblée informelle des membres de l’APA en Mars 2006

Membres présents : 22 La réunion a été informative dans un premier temps , elle a été suivie d’un débat.

INFORMATION FAITE AUX MEMBRES par Michel Prioul et Anne Seguier

L’APA se trouve désormais le seul et unique aéroclub de Carcassonne, membre de la Fédération Nationale aéronautique, ( devenue FFA) et habilité à dispenser une formation de pilote sur la ville. Cette nouvelle situation nous oblige à prévoir l’avenir : la Fédération nous demande en effet de nous développer afin de ne pas priver les nombreux pilotes ou aspirants pilotes de la possibilité de voler. Or Michel, notre seul instructeur, ne peut à lui tout seul satisfaire la demande et il a du refuser des adhésions ... Les pilotes volent alors à Lezignan ou Castelnaudary mais certains renoncent et c’est dommage... le potentiel carcassonnais est sous exploité. Nous avons besoin d’hommes et de femmes désireux de s’impliquer dans cette nouvelle APA car cela signifie de nouveaux instructeurs et de nouveaux appareils pour satisfaire la demande.

De plus d’autres changements vont survenir... :

Michel et Joelle Prioul prévoient de quitter Carcassonne dans un an environ ( à l’occasion de la retraite de Michel, ils repartiraient en Bretagne). Ce départ va priver l’APA de son unique instructeur, de son responsable technique, de sa trésorière, et de son avion école ( le rallye appartient pour moitié à Michel Prioul et à notre Président René Capdevila.) Michel, souhaite récupérer l’appareil ou du moins sa valeur avant son départ. Il est prêt durant cette dernière année à former et assister ses remplaçants ( au bureau et à l’instruction) mais il faut des volontaires...

Notre Président, René Capdevila, souhaite, étant donné son âge , être remplacé dans sa fonction par un membre de l’APA désireux de s’engager dans cette aventure. Nous allons donc aussi devoir changer de Président....

Christian et Anne Seguier, propriétaires du Piper, et tous deux membres du CA, (Anne comme secrétaire), ne souhaitent pas demeurer membres du Conseil d’Administration. Leurs obligations familiales actuelles sont en effet incompatibles avec un tel engagement. De plus et sans urgence aucune, ils ne souhaitent pas rester les seuls propriétaires privés d’un appareil mis à disposition d’une association appelée à se développer. De nouvelles formules doivent être recherchées ensemble. Il faut donc prévoir de renouveler une partie du bureau et reconsidérer la flotte, avec plusieurs solutions à envisager...

Au niveau instruction :

Nous avons la chance d’avoir un volontaire bénévole : Philippe Boutemy qui, grâce au soutien de la Fédération et plus particulièrement de Joseph Delpont, notre Président Régional, a été autorisé à faire le stage instructeur. Michel l’épaulera dans les premiers temps puis il prendra la relève. Nous avons aussi un deuxième candidat à l’instruction, il s’agit de Christian Lendroit qui postule pour devenir instructeur. Nous avons soutenu sa candidature auprès de la FFA mais avons peu d’espoir pour 2006... Donc un instructeur sûr, deux peut-être... tous deux bénévoles.

Au niveau des appareils

Il faut décider de la formule : ou bien continuer avec des avions privés mis à disposition par leurs propriétaires, ou bien utiliser des appareils dont L’APA se serait rendue propriétaire ( les mêmes ou d’autres neufs ou d’occasion)

Si l’on décidait de changer complètement la flotte, chaque propriétaire reprendrait la maîtrise de son appareil ; L’APA se retrouverait alors sans avions mais sans dettes, et peut souscrire un emprunt et acheter, avec l’aide de la FFA de nouveaux appareils bien adaptés à ses besoins L’APA peut aussi se tourner vers les LOC cad location avec option d’achat. C’est un mode de financement mis en place par les vendeurs d’avions neufs qui s’apparente à la location. L’avantage est qu’il n’y a pas de dette, si L’APA ne vole pas, elle rend l’avion. L’entretien peut même être assuré par le loueur ( ce système fonctionne ainsi pour les autos, certains des membres le connaissent donc). Si elle peut supporter ce système financièrement, elle affecte une somme mensuelle pour les appareils et peut en changer tous les deux ans voire tous les ans. Certains clubs ont choisi cette formule

Si l’on continue avec les mêmes appareils, il faut envisager de les racheter à leurs propriétaires. Il y a urgence pour le rallye surtout. Ils peuvent être rachetés par l’APA ou par un groupe de membres...

Si vraiment l’APA ne peut résister financièrement il reste encore la possibilité d’envisager un rapprochement avec Castel ou un autre club...

entretien

Il est toujours assuré par Jean Marie mais celui ci ne dirige plus son unité d’entretien mais travaille sous couvert de celle de Lezignan... Jusqu’au prochain changement... Cette instabilité et ces incertitudes ne sont pas pleinement satisfaisantes, peut-être faudrait-il se tourner vers un atelier plus important à Montpellier ou Toulouse comme l’APA l’a déjà pratiqué pendant de longues années... Mais se pose alors la question des convoyages...à débattre ultérieurement

Ces informations ayant été soumises aux membres un long débat a suivi, où ces différentes possibilités ont été envisagées. Pour finir, Philippe Boutemy a proposé que chacun , dans les jours à venir, remette un chèque ( non encaissé évidemment) afin d’envisager à plusieurs, l’achat d’un avion. Celui-ci serait propriété de l’APA et les donateurs se verraient remboursés sous la forme d’une remise sur le prix de l’heure de vol par exemple... Philippe a laissé symboliquement un chèque de 1000 € et sur ce geste d’espoir , la séance a été levée...Et on décide de se retrouver dans quelque temps pour faire le point...

NB : Depuis cette date, nous avons appris que la candidature de Christian Lendroit a été retenue pour effectuer un stage instructeur en partie financé par la fédération. Cela est bien évidemment une excellente nouvelle !!!!

3 mois plus tard ....

3)Compte rendu de l’assemblée générale de membres de Juin 2006

Pour faire suite à la première assemblée de Mars 2006 cette deuxième réunion a été programmée. En effet, « l’appel d’offre » lancé par philippe Boutemy n’ayant été que très peu suivi d’effets, ( seulement quelques chèques reçus...) il fallait se réunir à nouveau. De plus, Certains membres, sensibles aux perspectives lancées lors de la dernière réunion ont proposé des solutions concrètes... Nous avions donc convié Christian Thouzet, le Président de l’aéroclub de Toulouse Midi Pyrénées ( situé à Lasbordes) qui est aussi le représentant élu de la FFA pour sa région (Président du comité régional aéronautique Midi Pyrénées). 23 membres de l’APA étaient présents.

Christian Thouzet a pris la parole, puis a engagé les membres de l’APA à poser des questions

Intervention de Christian Thouzet :

Celui-ci, après s’être présenté et avoir exposé son engagement aéronautique a expliqué comment Maurice Jean et Paul Bouvier, membres de l’APA mais aussi de l’aéroclub de Toulouse Midi Pyrénées l’ont sollicité. Ils lui ont demandé conseil par rapport aux appareils, à l’entretien, lui faisant part des difficultés que nous rencontrons...

De son coté cet Aéroclub toulousain est confronté à de toutes autres difficultés : ils ne manquent pas d’instructeurs, ils disposent de 13 appareils tous achetés neufs, ont suffisamment de réserves pour s’auto assurer ... Mais sont limités dans leur développement par les restrictions de trafic qui pèsent sur l’aérodrome de Lasbordes ( longues attentes pour les tours de pistes, nombreux avions dans le circuit... qui rendent la tache complexe pour les instructeurs et leurs élèves...) De plus, des rumeurs de fermeture de cet aérodrome commencent à circuler en raison entre autres des plaintes des riverains... Or les pilotes rêvent de vol de nuit, d’ILS, et d’un terrain où ils pourraient voler plus facilement tout en côtoyant une aviation commerciale et en volant sur un aéroport international... Nous avons un problème d’instruction et d’appareils mais un fort potentiel aéronautique... ils ont les avions, leur propre unité d’entretien mais un problème de piste...Pourquoi ne pas envisager un rapprochement ? Telle est l’idée originale...

Questions

Elles ont été extrêmement nombreuses et précises et ont abouti aux réponses suivantes :

Concrètement : • Toulouse achèterait pour l’APA un avion école de marque Robin et mettrait dans un premier temps un de ses avions de voyage à notre disposition. Deux appareils seraient donc à Carcassonne. Le prix de l’heure de vol serait le même qu’à Toulouse ( voir leur site internet) un peu plus cher que les prix actuels de l’APA mais Michel a prévenu que ceux-ci allaient nécessairement augmenter ... leur robin école est actuellement à 120 €... • Toulouse assurerait l’entretien des appareils • Toulouse prendrait en charge la gestion financière de l’APA en mettant à notre disposition son équipe administrative • L’APA s’appellerait toujours APA... • Nous pourrions si nous nous rendons à Toulouse ou si les Toulousains viennent à Carcassonne utiliser sans restrictions leurs autres appareils...(voir le site internet de leur club)

Concrètement, que doit faire l’APA ? • L’APA doit se doter d’une équipe dirigeante dynamique afin d’accroître son activité. Renseignements pris, le comptable fixe un seuil minimum de 600 heures au total à atteindre au bout d’un an environ d’activité. • Elle doit être en mesure grâce à ses instructeurs bénévoles d’assurer la formation ( si l’activité se développe, Toulouse financerait un poste d’instructeur salarié avec cette fois un objectif d’heures de vol plus élevé encore et pouvant être atteint grâce à une instruction régulièrement répartie sur la semaine, mais au départ, ce sont nos instructeurs bénévoles qui devront relever le défi) • L’APA et les Toulousains doivent s’accepter mutuellement comme les membres d’une même « famille » un tel projet est avant tout affaire d’hommes et de motivation • Les Toulousains doivent se sentir chez eux à Carcassonne et les carcassonnais chez eux à Toulouse... • Dans l’hypothèse où la piste de Toulouse serait fermée , les membres devraient se scinder en plusieurs groupes, le siège administratif demeurant à Toulouse et une partie des pilotes Toulousains viendraient voler à Carcassonne, ( les autres se répartissant sur d’autres terrains, cette idée est en effet un concept pilote qui se déclinerait ailleurs s’il fonctionne chez nous)

Quels sont les obstacles majeurs ?

• La FFA a été prévenue et est disposée à nous aider dans la recherche de solutions juridiques car Toulouse et Carcassonne ne font pas partie du même comité régional, il y a donc là quelques difficultés administratives et juridiques • L’actuel Président du Comité Languedoc Roussillon Joseph Delpont n’est pas tout à fait convaincu par le projet... • Au niveau juridique, deux solutions sont envisageables : L’APA pourrait rester aéroclub carcassonnais et ainsi continuer à dépendre du Languedoc Roussillon tout en ayant un accord contractuel avec Toulouse portant sur la mise à disposition des appareils, leur maintenance et l’usage commun des installations ou inversement l’APA pourrait devenir une simple section de l’aéroclub Toulousain ce qui romprait les liens avec sa région d’origine...

• L’obstacle majeur réside pour nous dans la nécessité de constituer une équipe motivée pour tenter cette aventure...

Après un échange informel suivi d’un apéritif, la réunion prend fin sachant que la prochaine étape est une assemblée générale le 28 juin. L’ordre du jour en sera le suivant :
-  Rapport moral et Financier
-  Renouvellement d’une partie du Conseil d’Administration
-  L’avenir de l’APA

Chers amis, si vous avez eu la patience de lire jusqu’au bout, bravo ! Vous êtes prêts pour prendre des responsabilités à l’APA !!

Anne

 
 
Publié le mardi 27 juin 2006
Mis à jour le mercredi 6 septembre 2006

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le vendredi 8 juin 2007 par Gilles Pitault
 
Publié le samedi 9 septembre 2006 par Gilles Pitault
Mis à jour le vendredi 8 juin 2007
 
Publié le mercredi 6 septembre 2006 par Gilles Pitault
Mis à jour le mardi 12 septembre 2006
 
Publié le mardi 27 juin 2006 par Gilles Pitault
Mis à jour le mercredi 6 septembre 2006
 
Publié le jeudi 16 mars 2006 par Gilles Pitault
 
Publié le dimanche 12 mars 2006 par Gilles Pitault
 
Publié le samedi 11 mars 2006 par Gilles Pitault
Mis à jour le dimanche 12 mars 2006
 

Brèves
 
 
 
 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mercredi 16 janvier 2019